7/7    +33 3 85 53 76 74
Besoin d'aide ? Demander un devis
7/7    +33 3 85 53 76 74

Cuisiner sur un bateau : Tout ce que vous devez savoir

Solène, canal reporter, 30 juin 2022

S’il y a bien une chose impor­tante pour pass­er de bonnes vacances, c’est bien manger. Petit déje­uner, déje­uner, goûter, din­er les bateaux hab­it­a­bles sans per­mis dis­posent oblig­a­toire­ment d’une cui­sine équipée. Cela est bien utile quand on ne veut pas manger au restau­rant à chaque repas, sans lésin­er sur les plaisirs de la table. Mais com­ment est équipé le bateau au niveau cui­sine ? Quelles sont les choses à savoir pour bien pré­par­er son séjour ? A vos livres de recettes, je vous explique tout cela.

L’équipement des bateaux

Plancha

Tous les bateaux hab­it­a­bles sans per­mis loués par Les Canalous sont équipés au moins d’une kitch­enette, avec toute la vais­selle et l’équipement de base nécessaire.

Au min­i­mum : Un évi­er, une plaque de cuis­son, un réfrigéra­teur et un four, excep­té dans 2 de nos mod­èles de la gamme Low Cost : le Fred 700 et le Riv­iera 750. Les appareils de cuis­son fonc­tion­nent au gaz pour des raisons d’autonomie. En cours de nav­i­ga­tion, ou au mouil­lage vous ne serez pas branchés à l’électricité.

La vais­selle, les cou­verts, les plats et les poêles et casseroles sont four­nis. Leur taille et leur nom­bre dif­fèrent selon le nom­bre de per­son­nes qui peu­vent être accueil­lies à bord. Vous aurez donc du matériel adap­té à vos besoins.

Dans nos bateaux des gammes Pre­mi­um et Pro­prié­taire, vous dis­poserez d’équipements sup­plé­men­taires, qui sont tou­jours les bien­venus en vacances : un lave-vais­selle, un réfrigéra­teur-con­géla­teur, une hotte aspi­rante, un grille-pain, un presse agrumes et une machine à café Nespres­so. Notez tout de même que ces équipements ne peu­vent fonc­tion­ner que lorsque le bateau est branché à quai.

L’hygiène et le nettoyage

En cui­sine on ne lésine pas sur le net­toy­age ! Encore faut-il être bien équipé. Même si vous avez pris l’option du net­toy­age à la fin, il est pri­mor­dial de pou­voir net­toy­er la vais­selle et le plan de tra­vail en cours de route.

Dans nos bateaux, vous trou­verez tout l’équipement néces­saire pour cuisin­er, jusqu’à une bouteille de gaz de 13kg, mais les con­som­ma­bles pour l’entretien et le net­toy­age ne sont com­pris que dans les bateaux de la flotte premium.

Le liq­uide vais­selle, le papi­er toi­lette, les sacs poubelles, les éponges, le savon, et les allumettes par exem­ple ne sont pas com­pris, excep­té dans la gamme Pre­mi­um. Nous vous pro­posons un kit d’entretien à 8,90€ si vous ne souhaitez pas sur­charg­er vos valises.

Les tor­chons à vais­selle et à mains, ne sont pas com­pris non plus, mise à part sur la gamme Pre­mi­um. Vous pou­vez en emmen­er, ou louer un kit de 3 tor­chons sur place pour un prix de 3€.

L’avitaillement et le stockage des denrées alimentaires

Service avitaillement

Dans les bateaux, vous avez tou­jours des espaces pour ranger vos affaires et les den­rées ali­men­taires. Il est impor­tant qu’elles soient bien rangées, dans les plac­ards fer­més. Même si sur les canaux, pas de houle qui ris­querait de faire tout chavir­er, il est tou­jours agréable d’avoir un intérieur rangé.

Vous pou­vez tout à fait faire vos cours­es pour toute la semaine, mais aus­si opter pour emporter le min­i­mum avec vous, pour les petits déje­uners, pour l’apéritif, quelques desserts, quelques gâteaux, 2 ou 3 plats à pré­par­er, et prévoir de vous avi­tailler lors de vos haltes pour prof­iter des pro­duits locaux. Cela vous laisse aus­si l’opportunité de vous arrêter dans un restau­rant, sans se forcer à finir les restes.

Tips et autres astuces du canal reporter

solene

Cuisin­er sur un bateau est plus facile que vous ne le pensez. Vous êtes for­cé­ment lim­ité aux four­ni­tures que vous avez à bord, c’est assez sim­i­laire à une expéri­ence de camp­ing, mais bien mieux équipé que le campeur moyen, ne serait-ce qu’avec un réfrigéra­teur. Et vous êtes con­stam­ment inspiré par la cul­ture gas­tronomique des lieux que vous vis­itez. Comme on le dit manger c’est déjà voyager.

A met­tre sur sa liste de course :

  • Les salades sucrines, elles se con­ser­vent mieux que les autres salades.

  • Prévoir une base de boîtes de con­serves pour par­er à toute éven­tu­al­ité comme de la macé­doine, une ter­rine en boite, etc.

  • Une bouteille de vinai­grette déjà prête, cela évite d’emmener plusieurs ingré­di­ents, et gag­n­er un peu de place.

Un dernier tip pour la route : s’il vous reste des œufs en fin de séjour, faites-les cuire à l’eau avant de par­tir, ils auront moins de chance de se cass­er lors du transport.

Et vous ? Vous avez des astuces ou des recettes à nous partager pour vos vacances en bateau ? N’hésitez pas.

Vous pouvez partager cet article sur vos réseaux sociaux en un clic !