7/7    +33 3 85 53 76 74
Besoin d'aide ? Demander un devis
7/7    +33 3 85 53 76 74

Sécheresse, crues, quel est le rôle des canaux dans la gestion de l’eau ?

Solène, canal reporter, 24 mars 2023

Face au dérè­gle­ment cli­ma­tique, on entend de plus en plus par­ler des déséquili­bres liés à l’eau. Manque d’eau en péri­ode de sécher­esse, et trop plein d’eau en péri­ode de crues qui peu­vent men­er aux inon­da­tions. Etant des con­necteurs entre les ter­ri­toires, et entre les grands fleuves, les canaux et autres riv­ières ont un rôle pri­mor­dial dans la ges­tion de l’eau. Rôle mécon­nu mais essentiel. 

Le réseau flu­vial, géré par Voies Nav­i­ga­bles de France (VNF), est de plus en plus sol­lic­ité pour effectuer ce rôle de régu­la­teur, et aider à la résilience des ter­ri­toires face au change­ment climatique. 

L’organisation de Voies Navigables de France

VNF est l’opérateur nation­al des voies flu­viales français­es. Cet étab­lisse­ment gère un réseau de voies util­isées aus­si bien pour le réseau de trans­port et le réseau tourisme. VNF dis­pose de 3 grandes mis­sions de ser­vice public : 

  • Pro­mou­voir la logis­tique fluviale
  • Con­courir à l’aménagement du territoire
  • Assur­er la ges­tion glob­ale de l’eau

Les canaux ont beau être des cours d’eaux arti­fi­ciels, créés de la main de l’homme, ils n’en restent pas moins des lieux de bio­di­ver­sité à préserv­er. Et VNF est avant tout chargé de main­tenir celle-ci et préserv­er la vie aquatique. 

Les canaux et la sécheresse

En péri­ode de sécher­esse, VNF se mobilise pour gér­er et opti­miser sa ges­tion quo­ti­di­enne de l’eau. Les cours d’eau ont ce que l’on appelle un « débit réservé », un débit min­i­mum de niveau d’eau à attein­dre pour préserv­er la bio­di­ver­sité aqua­tique. Ce niveau est fixé de manière régle­men­taire. Si le niveau de quan­tité d’eau disponible est égal ou inférieur à ce niveau, alors VNF pren­dra des mesures de restric­tion, telles que : 

  • Le regroupe­ment des bateaux pour le pas­sage des écluses
  • L’arrêt de la navigation
  • L’arrêt des prélève­ments en eau 

L’alimentation des canaux en eau ne se fera jamais au détri­ment de la bio­di­ver­sité ou de la four­ni­ture en eau des habitants. 

Chaque voie flu­viale gérée par VNF dis­pose de son pro­pre réser­voir d’eau. A savoir qu’en péri­ode de sécher­esse, ce réser­voir peut être réqui­si­tion­né par les pré­fec­tures pour les besoins en eau de la pop­u­la­tion et de l’agriculture.

Dans le cas de restric­tions pou­vant impacter vos vacances, nous vous prévenons dès que nous avons l’information, et vous aurez le choix de main­tenir vos vacances dans cette des­ti­na­tion, ou vous pour­rez gra­tu­ite­ment par­tir dans une autre des­ti­na­tion, dans un bateau équiv­a­lent ou supérieur. 

Les canaux et les inondations

Si on par­le beau­coup de sécher­esse, les cas d’inondations se révè­lent tout autant com­plex­es à gér­er par Voies Nav­i­ga­bles de France, notam­ment parce que les phénomènes de crues se font de plus en plus fréquentes et ne répon­dent plus à aucune saison­nal­ité. La veille est faite en permanence. 

Bon à savoir : Une crue est un phénomène naturel, qui répond à l’augmentation des pré­cip­i­ta­tions. Ce phénomène est essen­tiel et par­ticipe à l’équilibre d’un cours d’eau naturel. Une inon­da­tion, est quant à elle une sub­mer­sion tem­po­raire des ter­res qui ne le sont pas en temps habituel. 

16,8 mil­lions de per­son­nes rési­dent en zone inond­able par débor­de­ment d’un cours d’eau en métro­pole, soit ¼ de la pop­u­la­tion française. 

Les ouvrages du réseau nav­i­ga­ble peu­vent aider à lim­iter les impacts des crues sur le ter­ri­toire en absorbant une par­tie de l’élévation du niveau de l’eau. 

Dans ce cas, la nav­i­ga­tion n’est main­tenue que lorsque les con­di­tions de sécu­rité sont garanties. Cette restric­tion est en général tem­po­raire, et nous vous pro­poserons excep­tion­nelle­ment, et sans frais, soit de chang­er de des­ti­na­tion, soit de reporter vos vacances en bateau. 

Et la location de bateaux dans tout ça ? 

La loca­tion de bateaux sans per­mis est essen­tielle pour les ter­ri­toires tra­ver­sés. Le tourisme flu­vial, con­coure à l’aménagement des ter­ri­toires à l’attractivité et à la qual­ité de vie des habi­tants. Les recettes générées, per­me­t­tent aus­si l’entretien des ouvrages qui se trou­vent sur le réseau fluvial. 

Dans un petit vil­lage rur­al, le main­tien du bar épicerie du vil­lage, ou de tout autre com­merce, ne pour­rait cer­taine­ment pas se faire sans le pas­sage des touristes en bateau. 

Et enfin, nous avons pu le voir après le con­fine­ment, le pas­sage réguli­er des bateaux, par­ticipe à l’entretien du fond des cours d’eaux et évite la recrude­s­cence des plantes inva­sives, dan­gereuses pour la bio­di­ver­sité indigène. 


Vous souhaitez embar­quez pour des vacances flu­viales ? Les con­seillers canalous sont à votre dis­po­si­tion 7 jours sur 7 pour vous aider à faire le meilleur choix pour votre croisière flu­viale au 03 85 53 76 74 ou à commercial@​lescanalous.​com

Vous pouvez partager cet article sur vos réseaux sociaux en un clic !