7/7    +33 3 85 53 76 74
Demandez un devis
7/7    +33 3 85 53 76 74

Cinq choses à insolites à savoir sur le canal du Midi

Le canal le plus con­nu de France cache quelques his­toires sur­prenantes. Les con­naître, c’est encore mieux en appréci­er la beauté lorsque vous nav­iguerez sur le canal du Midi.

1 — Un projet irréalisable

Le pro­jet de reli­er la méditer­ranée à l’Atlantique, et ain­si éviter un voy­age périlleux et très onéreux par le détroit de Gibral­tar, était à l’étude depuis au moins l’antiquité. Mais tous les sou­verains suc­ces­sifs n’ont pas réus­si à résoudre le prob­lème prin­ci­pal, à savoir où trou­ver l’eau néces­saire pour rem­plir un canal navigable. 

Pierre-Paul Riquet, per­cep­teur de la gabelle (impôt sur le sel) dans le Langue­doc au 17ème siè­cle, trou­ve la solu­tion pour résoudre ce prob­lème. Lui qui arpente la région en long, en large et en tra­vers con­naît bien les alen­tours et con­state que celle-ci est tra­ver­sée par de nom­breux ruis­seaux. C’est à par­tir de cette sug­ges­tion que la con­struc­tion du canal du midi va être décidée par le roi Louis XIV en 1666. Les travaux vont démar­rer en 1667, et seront con­fiés à Pierre-Paul Riquet lui-même. 

2 — Il fait partie des plus beaux ouvrages du monde

Le canal a tou­jours été vu comme un out­il d’échange et de com­merce, mais lorsque le traf­ic de marchan­dis­es a cessé dans les années 1970, le regard a changé sur le canal du Midi. Celui-ci est aujourd’hui con­sid­éré comme un pat­ri­moine remar­quable archi­tec­tur­al et tech­nique, et cha­cun est admi­ratif de la prouesse tech­nique de ce grand chantier du XVI­Ième siècle. 

En décem­bre 1996, le canal du Midi est inscrit au pat­ri­moine mon­di­al de l’UNESCO

3 — Il a changé de nom

La con­struc­tion du canal reliant Toulouse à la mer Méditer­ranée a été décidée et financée par le roi Louis XIV, qui y voy­ait une bonne occa­sion de mar­quer son règne d’une réal­i­sa­tion de grande enver­gure, tout en pri­vant l’Espagne d’une par­tie de ses recettes. A sa mise en ser­vice, celui-ci por­tait le nom de « Canal Roy­al de Langue­doc ».

C’est à la Révo­lu­tion française, qu’il fut rebap­tisé « canal du Midi »

4 — Son concepteur est décédé avant la fin des travaux

Pierre-Paul Riquet, qui a pro­posé le pro­jet au Roi Louis XIV en 1662, est atteint de palud­isme dégénérant et décède en 1680, soit un an avant l’inauguration en 1681. La fin des travaux a été con­fiée à son fils, Jean-Math­ias, qui était asso­cié au pro­jet depuis de nom­breuses années, notam­ment en tant qu’intermédiaire de Col­bert, min­istre des Finances du Roi.

5 — Les berges du canal étaient exploitées pour produire de la soie

Dès la con­struc­tion du canal du Midi, Pierre-Paul Riquet a pen­sé à planter des arbres pour sta­bilis­er les berges. Les arbres plan­tés sont des arbres à crois­sance rapi­de comme des Saules. Les ter­res sont exploitées pour divers­es activ­ités forestières. 

A par­tir du XVI­Ième siè­cles, ces berges devi­en­nent source de revenu avec des exploita­tions divers­es, comme l’élevage de vers à soie, avec la plan­ta­tion de mûri­ers.

Louer un bateau fluvial sans permis sur le canal du Midi 

Le bateau est la meilleure manière de décou­vrir le canal du Midi. Les Canalous vous pro­pose des bateaux pour 2 à 12 per­son­nes, dont 1 spé­ciale­ment conçu pour les per­son­nes en fau­teuil roulant. 

4 bases de départ dif­férentes qui vous per­me­t­tent de par­tir soit en aller sim­ple vers une autre base, soit en aller-retour à la même base :

Deman­dez nous con­seil pour plan­i­fi­er vos vacances itinérantes en bateau hab­it­able sans per­mis sur le canal du Midi au 03 85 53 76 74.