fbpx
03 85 53 76 74

Les 10 astuces à connaître pour passer une écluse -

Le passage d’écluse : Un travail d’équipe !

Vous allez prochaine­ment embar­quer à bord d’un bateau, quelle chance ! Mais il y a un ouvrage en nav­i­ga­tion flu­viale qui impres­sionne par­ti­c­ulière­ment, c’est l’écluse.

L’écluse a été inven­tée il y a plus d’un mil­lé­naire, en Chine, et aperçue pour la pre­mière fois au Moyen-âge en Europe. C’est vous dire que c’est un mécan­isme bien rodé. Le but de l’écluse est de per­me­t­tre aux bateaux de franchir des dénivel­la­tions sans se met­tre en dan­ger.
Pour faire sim­ple, le principe est un sas, fer­mé par deux portes, dont le niveau d’eau descend au niveau du bief aval, ou monte au niveau du bief amont par un sys­tème de vannes.

Le pas­sage d’une écluse est tou­jours un moment qui entraîne une cer­taine appréhen­sion, même pour ceux qui nav­iguent régulière­ment. L’ouvrage est au gabar­it dit freycinet et les bateaux, con­stru­its selon ce gabar­it, sont tous capa­bles d’entrer dans les éclus­es, même si elles vous parais­sent étroites.

Voici les 10 astuces qui vous permettront de passer une écluse en toute sérénité car c’est bien connu : plus vous allez paniquer, et plus vous rencontrerez des difficultés :

passage-ecluse

1 — Connaître le bon vocabulaire

Cela vous aidera lorsque l’éclusier vous don­nera des indi­ca­tions :

  • Le bief : C’est la por­tion d’un cours d’eau ou d’un canal entre deux éclus­es. Plus sim­ple­ment, c’est la par­tie du canal sur lequel vous nav­iguez
  • Les bajoy­ers : Ce sont les parois latérales de l’écluse.
  • Le sas : C’est la zone fer­mée de l’écluse où l’eau va mon­ter et descen­dre. Fer­mée sur les côtés par les bajoy­ers et devant et der­rière par les portes.
  • Amont : C’est la par­tie du cours d’eau qui vient de la source (de la mon­tagne) Pour faire sim­ple, con­sid­érez que la par­tie la plus haute est l’amont.
  • Aval : C’est la par­tie du cours d’eau qui part vers son embouchure. Con­sid­érez que la par­tie la plus basse est l’aval.

2 — Préparer l’équipage

Lorsque vous apercevez une écluse au loin, c’est le moment de pré­par­er votre équipage :
 — Si des enfants sont à bord, expliquez-leur que vous arrivez bien­tôt à une écluse et que s’ils l’avaient ôté, ils doivent met­tre le gilet de sauve­tage ou ren­tr­er à l’intérieur pen­dant la manœu­vre. C’est un moment où vous avez besoin d’être con­cen­trés alors il faut être sûr qu’ils soient en sécu­rité.
 — Attribuez les rôles : celui qui tient la barre, celui qui pré­pare les amar­res, ceux qui se pos­tent sur chaque côté pour guider le pilote, etc. Les enfants peu­vent aus­si par­ticiper selon leur âge.

3- Se signaler à l’éclusier

Si vous souhaitez que les portes s’ouvrent et con­tin­uer votre nav­i­ga­tion, vous devrez vous sig­naler.
Il y a des éclus­es avec éclusi­er, des éclus­es sans éclusi­er, et des éclus­es à déclenche­ment automa­tique

  • Les éclus­es sans éclusi­er : Pas besoin de prévenir qui que ce soit. Vous devez descen­dre du bateau et ouvrir vous-même les portes de l’écluse
  • Les éclus­es avec éclusi­er : qu’elles soient automa­tiques ou manuelles, c’est lui qui manœu­vre son écluse. Pour le prévenir, vous pou­vez soit lui télé­phon­er (dans les bateaux de loca­tion, les numéros de télé­phone sont en général indiqués), soit pass­er par la VHF du bateau, ou encore descen­dre pour aller le prévenir. Vous pou­vez aus­si atten­dre qu’il vous voit, il doit nor­male­ment sur­veiller.
  • Les éclus­es à déclenche­ment automa­tique (en pas­sant devant) ou manuel (en tirant une corde placée quelques mètres avant l’écluse en hau­teur au milieu du canal que vous devrez attrap­er et tir­er pour met­tre en marche l’écluse) : Vous n’avez qu’à atten­dre que les portes s’ouvrent et une fois à l’intérieur action­ner l’écluse.

4 — Entrer doucement

Pour entr­er dans une écluse nul besoin de se pré­cip­iter. Le plus grand risque serait d’abimer le bateau et de créer une voie d’eau, com­prenez faire un trou dans la coque et faire ren­tr­er de l’eau à l’intérieur.
Les bateaux en général ont un iner­tie impor­tante. Il leur faut donc du temps pour réa­gir. Si vous allez douce­ment, ce sera plus facile pour vous. Les bateaux sont équipés de pare battages sur les côtés pour pro­téger le bateau.

5 — Bien se placer

Dans les éclus­es vous pour­rez tenir à 2, 3, bateaux, voire plus. Il faut donc laiss­er la place aux autres bateaux. Si vous êtes le pre­mier, allez le plus loin pos­si­ble, mais si vous êtes seul, la meilleure place est au milieu.

6 — S’amarrer dans l’écluse sans faire de noeud

Une fois la bateau arrêté, moteur allumé au point mort, amar­rez le bateau aux bol­lards de l’écluse à l’avant et à l’arrière pour bien le main­tenir. Plac­er l’amarre autour du taquet du bateau mais ne faites pas de nœud car le bateau va mon­ter ou descen­dre.

7 — Faire attention aux remous

En se rem­plis­sant ou en se vidant, l’eau dans l’écluse peut faire des remous impor­tants, surtout à prox­im­ité des portes. D’où l’importance d’être vig­i­lant et intran­sigeant sur la sécu­rité des petits et des grands ce n’est pas le moment de tomber dans l’eau.

8 — Laisser filer l’amarre en tenant fermement

Pen­dant la descente ou la mon­tée, il faut main­tenir le bateau pour ne pas qu’il heurte les côtés ou les portes de l’écluse. Il vous fau­dra donc le main­tenir pen­dant tout l‘éclusage en le main­tenant fer­me­ment par ses deux amar­res. Mais atten­tion, il ne faut jamais faire de nœud sur le taquet au risque de vous retrou­ver dans une posi­tion dif­fi­cile.

9 — Ne pas mettre les mains

C’est ten­tant, que ce soit pour débor­der le bateau ou pour repren­dre l’amarre sur le taquet de met­tre les mains ou même les pieds. Vous risquez plus de vous faire mal qu’autre chose. Vous avez à bord des équipements, les gaffes, pour vous aider et les pare-battages sont là pour pro­téger le bateau. Votre sécu­rité est la plus impor­tante.

10 — Attendre que les portes soient grandes ouvertes

C’est ten­tant de se met­tre en marche quand les portes sont en train de s’ouvrir, mais il est préférable d’attendre que les portes soient ouvertes pour sor­tir. Vous n’êtes pas à l’abri de remous, ou de met­tre en panne l’écluse. Vous n’êtes plus à 2 min­utes près.

Il ne vous reste plus qu’à met­tre en pra­tique ces con­seils. N’hésitez pas à nous deman­der les des­ti­na­tions avec éclus­es automa­tiques, manuelles ou sans éclusi­er selon vos préférences.

solene