fbpx
7/7    03 85 53 76 74

La croisière fluviale au départ de Digoin

Que faire en bateau au départ de Digoin en Bourgogne ?

Digoin, en Bour­gogne du Sud, c’est une petite ville de 8 000 habi­tants où l’ac­tiv­ité flu­viale a toute son impor­tance. Celle-ci est tra­ver­sée par 3 canaux :

Le canal Latéral à la Loire, le canal du cen­tre, et le canal de Roanne à Digoin. C’est au bord de la Loire que la ville fût con­stru­ite.

Le pont-canal est un des mon­u­ments de la ville les plus emblé­ma­tiques. En effet, con­stru­it en 1838, il per­met au canal du cen­tre de tra­vers­er la Loire.

Les pho­tos pris­es au soleil couchant sont une véri­ta­ble mer­veille. Autant vous dire que Digoin, c’est une des­ti­na­tion incon­tourn­able pour une croisière flu­viale. Au départ de Digoin, les des­ti­na­tions se veu­lent plutôt natures.

Sit­u­a­tion géo­graphique de Digoin en France

Route des églises romanes et paysages vallonés sur le canal de Roanne à Digoin

En direc­tion de Roanne, que vous pou­vez rejoin­dre en 2 jours de nav­i­ga­tion env­i­ron.
Vous nav­iguerez dans une nature ver­doy­ante et sauvage, aux paysages parsemés de haies vives et de murs en pier­res sèch­es.

Sur le canal de Roanne à Digoin, il n’est pas rare de ren­con­tr­er un arbre dont les branch­es retombent dans le canal.
Il mérite donc bien son surnom de « canal tran­quille ».

Au fil de votre itinéraire, vous trou­verez nom­bre de vil­lages pit­toresques aux églis­es romanes.
Aus­si, prenez le temps de flân­er et de les décou­vrir : Bourg-le-comte, Artaix, Melay et surtout la petite église d’Iguerande que vous apercevrez en hau­teur.

Entre nature et ville de mariniers : le canal latéral à la Loire

Le canal latéral à la Loire c’est avant tout une des­ti­na­tion pour pren­dre un bon bol d’air pur.
Cet itinéraire est par­ti­c­ulière­ment appré­cié des ama­teurs de vélo, car il se trou­ve sur lEuroV­elo 6.

Vous tra­verserez égale­ment des villes comme Decize, dont l’his­toire est étroite­ment liée avec la nav­i­ga­tion flu­viale, pour aller jusqu’à Nev­ers.
Un détour par le bec d’al­li­er est de rigueur, là où l’Al­li­er et la Loire se ren­con­trent pour une ran­don­née péde­stre jalon­née péd­a­gogique.

Sur le canal du centre, entre vallée de la céramique et terroir charolais

Direc­tion l’est sur le canal du Cen­tre, vous nav­iguerez au coeur du ter­roir du charo­lais, con­nu pour ses éle­vages et la gas­tronomie.
Vous décou­vrirez des paysages arborés mouchetés de blanc, couleur de la robe des vach­es charo­lais­es.

Votre pre­mière halte sera cer­taine­ment la ville de Paray-le-Moni­al, cap­i­tale de la mosaïque, avec sa fameuse basilique et sa vieille ville.
Au fil de votre croisière vous décou­vrirez l’om­niprésence de l’in­dus­trie de la céramique. Les rives du canal du cen­tre offraient alors beau­coup d’atouts pour une telle indus­trie : sols rich­es en argile et achem­ine­ment par bateaux du matériel.

Poter­ies de grès à Digoin et Palinges, fab­ri­ca­tion de car­relage à Paray-le-Moni­al, tui­leries à Ecuiss­es, Montchanin et Chag­ny, c’est tout l’it­inéraire du canal du cen­tre qui a été mar­qué par cette indus­trie.